"Ayur" est un mot Sanskrit

qui signifie "la vie"...

 

"Ayur" est un mot Sanskrit qui signifie "la vie" ou la "force vitale" (Prana), et décrit un système vivant multidimensionnel et en perpétuelle évolution. "Veda" est synonyme de connaissance et de compréhension. "Ayurvéda" signifie donc 'la connaissance de la vie' et plus largement 'la science de l'auto-guérison' ou bien 'l'art de la longévité'. Puisant ses origines dans l'Inde ancienne, les premiers traités d'Ayurveda furent écrits plusieurs siècles avant J.C. après des millénaires de transmission orale. Cette ancienneté confère à l'Ayurvéda le titre de "science sashwat", c'est à dire qu'elle est éternelle, sans début ni fin, et régie par les lois de la nature plutôt que par celles de l'homme. Les grands sages de l'ère Védique, appelés Rishis, observèrent au cours de leurs méditations profondes que l'univers et tout ce qu'il comprend est composé de cinq "états de la matière" qui sont l'espace, le vent, le feu, l'eau et la terre. Il n'existe rien et il n'existera jamais rien qui ne soit constitué d'un des ces éléments au moins.

 

Dans le corps humain ces cinq éléments s'expriment ainsi: l'espace est le "vide" qui existe dans nos organes creux tels les os, l'estomac, les narines etc.; le vent correspond aux mouvements de notre organisme, du clin d'œil à l'élimination des déchets en passant par la transmission des impulsions nerveuses et les battements de cœur...; le feu correspond à la transformation de notre alimentation en énergie et en nutriments pour notre organisme, notre corps est composé d'environ 60% d'eau et la matière solide est représentée par la terre. Il va de soi que ces cinq éléments ont également une influence sur notre psychisme, le vent apporte l'inspiration et les idées créatives, le feu la compréhension, la lucidité et le pouvoir de transformer les idées en actions, tandis que la l'eau et la terre nous apportent la fluidité, la stabilité et la mémoire.

 

Les "attributs" ou "qualités" présentes dans la nature...

 

Partant des ces observations, les Rishis ont voulu comprendre pour quelles raisons les hommes, qui naissent généralement heureux et en bonne santé, deviennent victimes de souffrances du corps comme de l'esprit. Leur grande sagesse leur permit d'observer que la vie elle même constitue un facteur de déséquilibre qui conduit à ce que tel ou tel des cinq éléments soit en excès, ou bien en déficit, dans le corps ou dans l'esprit de la personne souffrante. En identifiant ainsi l'élément responsable, il devenait possible d'harmoniser le corps en lui apportant les éléments manquants ou bien en réduisant les éléments en excès. Pour cela, ils étudièrent en profondeur les "attributs" ou "qualités" présentes dans la nature et utilisèrent leurs observations pour définir les traitements à mettre en place selon le principe que "le semblable accroît le semblable" et "les contraires réduisent". Pour donner un exemple simple: si une personne a de la fièvre et s'expose au soleil sa fièvre augmentera, en revanche si elle utilise des compresses froides sa fièvre diminuera. Il s'agit donc pour le praticien Ayurvédique d'aujourd'hui comme d'hier d'observer les qualités présentes chez une personne pour évaluer les déséquilibres et apporter des solutions thérapeutiques adaptées.

 

A cette lointaine époque les médicaments n'existaient pas et la sagesse laissait entendre que l'on pouvait se nourrir d'aliments présentant les qualités recherchées, tout en évitant ceux dont les qualités étaient en excès. Hippocrate le médecin grec, père de notre médecine moderne affirma "Que votre aliment soit la seule médecine", reprenant l'un des principes fondamentaux de l'Ayurvéda dont la médecine antique s'était largement inspirée.La qualité des aliments est donc primordiale et l'Ayurveda préconisera une nourriture simple, saine et fraîche à partir de produits locaux et de saison car ce sont ceux qui apporteront le plus de nutriments de qualité à notre organisme. Lorsque pour une raison ou pour une autre, la digestion est perturbée des plantes et des épices seront utilisés pour stimuler le feu digestif, purifier le corps et rééquilibrer les fonctions d'élimination.

Une richesse universelle à partager...

 

Les plantes et les épices constituent une thérapie à part entière car leurs qualités étant identiques aux nôtres, elles nous offrent leurs pouvoirs pour compenser les nôtres lorsqu'ils sont défaillants. Viennent s'ajouter à l'alimentation et aux plantes des recommandations concernant la manière de "bien" vivre. Si nombre d'entre-elles peuvent paraître désuètes aujourd'hui elles sont néanmoins pleines de bon sens et ressemblent à ce qu'aurait pu nous intimer notre grand-mère: couche-toi et lève toi de bonne heure, respire de l'air frais, fais de l'exercice régulièrement et ne fais rien qui puisse heurter les autres!

 

Enfin, l'Ayurvéda est une science vivante, en perpétuelle évolution, qui s'adapte parfaitement au climat et à l'époque dans laquelle nous nous trouvons. Ce n'est surtout pas une sagesse réservée aux indiens mais au contraire une richesse universelle à partager par tous les hommes qui recherchent une existence en harmonie avec leur nature et avec la vie.

Conseils de lecture:

Ayurveda et Panchakarma - Dr Sunil Joshi, Editions Turiya
Ayurveda Science de l'Auto-guérison - Dr Vasant Lad,  Guy Trédaniel Editeur
Le Livre de l'Ayurveda - Judith H. Morrison editions Le Courrier du Livre
Ayurveda et Nutrition / l'Ayurveda pour les Femmes - Vaidya Atreya Smith Editions Turiya

 

L’Ayurvéda et L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé):

Selon l’OMS, l’Ayurvéda est reconnue comme « une médecine traditionnelle incluant différentes pratiques, approches, connaissances et croyances en matière de santé, utilisant des médicaments à base de plantes, d’animaux et/ou de minéraux, des thérapies spirituelles, des exercices et techniques manuelles, appliqués seuls ou en combinaison, dans le but de maintenir le bien-être ainsi que de traiter, diagnostiquer ou prévenir la maladie. »

Important: il est à noter qu'en tant que soin pour le bien être et le développement personnel, le diagnostic et le traitement Ayurvédique ne peuvent en aucun cas se substituer à l'avis d'un médecin ou a un traitement médical.